Plan du site   

La Route des Retables

Retable peint de La Chapelle Huon : Le retable peint du maître autel de l’église Saint André date de 1639 et représente la théâtralisation de la religion suite au Concile de Trente. Le retable est richement décoré avec des grappes de fruits, des figures d’angelots, des motifs d’oves. On peut aussi noter la présence de 5 statues : un saint avec une faucille, Saint Jean Baptiste, Saint Rémi et un personnage couronné encadrant Saint André.

Retable du maître-autel à Cogners :

Le retable du XVIIIème siècle est réalisé en pierre sculptée et peinte d’une représentation de la Piétà et de deux anges portant un écusson avec une couronne et le chiffre entrelacé A et M pour Musset, famille qui a fait de nombreux dons à l’église.

Retable à Ecorpain :

Le retable de l’église Saint-Pierre représente une vierge à l’enfant qui date probablement du XVIIIème siècle. Cette maternité est en quelque sorte annoncée par la toile peinte qui malgré son état de dégradation, laisse percevoir une scène d’Annonciation

Retable du maître-autel à Evaillé :

La toile peinte de ce retable a été réalisée en 1702 par le curé de Lamnay

Retable du maître-autel à Marolles les Saint Calais :

L’imposant retable réalisé en pierre sculptées et peintes au XIIIème est constitué d’une toile peinte en son centre et de deux retables latéraux. Le retable présente un important décor : corbeilles, guirlandes de fruits et de rubans, motifs de feuilles de chêne et de laurier, mais on peut aussi noter la présence, plutôt inhabituelle de heaumes surmontant des écussons. Deux saints sont présents dans les niches des retables latéraux tandis qu’un saint est visible dans la partie supérieure du retable central

Retable à Rahay :

L’église Saint Germain abrite 2 retables, la restauration du 1er en bois qui date du XVIIème siècle et qui a été classé en 1905 a permis la découverte du 2nd. Ce dernier plus ancien que le 1er retable est constitué d’un autel peint dans les tons bleu-gris

Retable du XVIIème à Saint-Calais :

Retable en bois doré et sculpté du XVIIème siècle. Ce retable est constitué de colonnes torses et d’un fronton triangulaire

Retable à Saint Gervais de Vic :

Daté de 1652, le retable de la chapelle sud de l’église Saint Gervais Saint Protais évoque le martyr de Saint Sébastien.

Retable datant de 1543 de Sainte Cérotte :

le retable de l’église de Sainte Cérotte est exceptionnel par sa forme mais aussi par son ancienneté. Il est composé d’un premier niveau aménagé de 2 portes pour accéder à la sacristie, puis d’une frise de marguerites surmontée de plusieurs statues de saints situées dans les niches

Trois retables à Sainte Osmane :

L’intérieur de l’église Sainte Osmane est composée de 3 retables : - Le retable du maître d’autel, en calcaire peint, abrite la statue de la Sainte et ses reliques, les statues du Christ et de Saint Julien. Les statues du Christ et la Sainte datent du XVIème siècle. Tout cet ensemble est surmonté de 2 anges en prière.
Les deux retables latéraux sont en bois peint

A ne pas manquer : 

Retables de l’église de Duneau (30 minutes)


herbe

Communauté de communes du Pays Calaisien - 10 rue Saint Pierre, 72120 Saint Calais - Tél : 02 43 35 11 03 - Fax : 02 43 35 73 67
Accueil - La Communauté de Communes - Le Développement Économique - L'Environnement - Le Tourisme - La Vie Quotidienne
Contactez-nous - Mentions légales